Notre histoire


La Cavale

La naissance

LA METAMORPHOSE D’UNE BERGERIE


Développés à l’origine autour d’une ancienne bergerie, La Cavale s’étend aujourd’hui sur quarante hectares répartis autour de Cucuron, Cadenet, Lourmarin et Vaugines, petits villages qui nous plongent dans la Provence de toujours au parfum tiède de romarin, lavande et thym…

En 1986, la Famille Dubrule décide de créer sa propre cave.

Ainsi est né le La Cavale. Dès lors, le terroir au potentiel exceptionnel allait progressivement être mis en valeur afin de faire progresser, d’année en année, la qualité des vins. Des vins denses, parfumés, sensuels, faisant la fierté d’une famille originaire du Nord, native de Tourcoing et descendante d’une dynastie du textile, qui a trouvé dans ce Sud authentique et savoureux son appellation d’adoption.

Luberon, une appellation d’origine protégée dans un parc naturel.

au coeur du luberon

Les Vignobles


AOP : Depuis février 1988 englobant 36 communes du Vaucluse.
Cépages : Syrah, Grenache, Mourvèdre, Carigan, Cinsault pour les rouges et rosés. Grenache blanc, Ugni blanc, Clairette blanche, Vermentino, Roussanne, Viognier, Marsanne et Bourboulenc pour les blancs.

Le parti pris qualitatif

Pour donner la nouvelle impulsion qualitative aux vins, Alain Graillot et Jean Paul Aubert, œuvrent en priorité dans les vignes car pour les 2 hommes : Tout part de là !

« Bien avant le temps de la vinification, tout se joue dans la vigne. » Alain Graillot

Alain Graillot et Jean Paul Aubert le savent, persuadés que ce qu’ils font n’est rien d’autre que de permettre au terroir de s’exprimer. Ce qui prime, c’est de rapporter un joli fruit, de trouver l’équilibre parfait du végétal, et cela demande beaucoup de main d’œuvre. En amont, il s’agit aussi de respecter de manière réfléchie et saine le moindre pied de vigne, de conserver l’équilibre biologique de la terre par un travail des sols.
Ce perfectionnisme sévit aussi en cave, ils interviennent le moins possible, mais dans une observation attentive et vigilante. Une belle matière première doit connaître un bel élevage, bien adapté à la personnalité du cépage. Adeptes de la précision dans le vin, ils visent un style propre, sans artifice, épuré..

« Chaque geste est guidé par une observation constante de la nature. » Alain Graillot